• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00
?>

Solidarité

Grève des contrôleurs : 4 trains sur 10 circuleront ce week-end

Seulement 1 TGV sur 3 circulera normalement dans le Sud-Est du pays entre vendredi et dimanche. Sur l’ensemble des trains tous confondus, 40 % d’entre eux assureront le trafic. La faute à une grève des contrôleurs, qui réclament notamment une prime de 600€ et le passage à deux chefs de bord par TGV. Rendez-vous sur le site de la SNCF pour

Les médecins libéraux en grève jeudi et vendredi

Les médecins généralistes seront en grève les 1er et 2 décembre.
Parmi leurs revendications, la revalorisation de la consultation qui n’a pas évoluée depuis sept ans. 

Après les milliards pour l’hôpital du « Ségur de la santé », ils se sentent oubliés. Ils réclament une forte revalorisation du prix de la consultation. Ailleurs en Europe, la moyenne est de 46 Euros, contre 25 en France.
Ecoutez le docteur Dominique Poggi, elle est médecin généraliste à Nice.
Les libéraux protestent également contre la possibilité donnée aux pharmaciens et aux infirmières de pratiquer certains actes médicaux.

La colère des bouchers azuréens face à l’inflation

Les bouchers ont manifesté ce mardi et cela faisait 20 ans qu’ils n’étaient pas descendus dans les rues. Ils se sont rendus devant l’Asemblée Nationale à Paris, et ont demandé une aide de l’Etat face à la hausse des prix et des coûts de l’énergie.

Selon Jean-François Guihard, président de la Confédération Française de la Boucherie, boucherie charcuterie traiteurs (CFBCT), cela n’est plus supportable pour les artisans.

La grève des labos reconduite

Les laboratoires d’analyse médicale seront de nouveau en grève dès jeudi et jusqu’à samedi au moins. Ils dénoncent le projet de budget 2023 de la Sécurité sociale, qui prévoit de récupérer 250 millions d’euros par an en baissant le prix des analyses.

À notre antenne, Boris Loquet, le président du syndicat URPS des biologistes Paca.

Les médecins généralistes seront eux aussi en grève jeudi et vendredi, contre, entre autres, la stagnation de leurs honoraires depuis 7 ans.

La collecte de la Banque Alimentaire est lancée

C’est dans un contexte d’inflation que la grande collecte d’hiver de la Banque Alimentaire démarre partout en France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A notre micro, Tony Amato, le président de la Banque Alimentaire 06 et vice-président de Paca. Il explique que les dons sont en baisse.

Des centaines de supermarchés participent à l’opération dans les Alpes-Maritimes, le Var et les Bouches-du-Rhône. Dès ce vendredi et jusqu’à dimanche, des bénévoles en gilets oranges seront devant.

Ils ont surtout besoin de produits secs (pâtes, riz, boîtes de conserve, farine, plats préparés). De quoi petit-déjeuner (biscuits, confiture, céréales). Mais aussi de produits d’hygiène surtout pour les enfants, notamment des couches.

La grogne des motards contre le contrôle technique

Le contrôle technique des deux-roues ne passe toujours pas. Les “motards en colère” y sont farouchement opposés. Ils ont prévu de manifester une nouvelle fois ce week-end partout en France.

Pour Didier Renoux, le délégué général de la Fédération Française des Motards en Colère, à notre antenne, le contrôle technique des deux-roues n’a jamais fait ses preuves.

Près de 85 rassemblements sont prévus dans les pays. Les rendez-vous en Provence-Alpes-Côte d’azur sont donnés samedi à 13h30 au stade Pierre de Coubertin à Cannes. A 13h au Palais des sports à Toulon. Et dimanche à 14h au Dôme à Marseille.

Les motards manifesteront dimanche

Le contrôle technique des motos fait friser les cheveux des motards. Ils sont formellement opposés au passage obligatoire chez le garagiste pour le contrôle technique.

Ils ont donc prévu de manifester une nouvelle fois samedi et dimanche dans la région :

Cannes: le point de départ se fera à Pierre de Coubertin
Toulon : la manifestation partira du Palais des sports Jauréguiberry
Marseille: les motards se donnent rendez-vous au Dôme
La colère des motards retentira donc dans la région et partout en France. Cependant, selon la Fédération Française des Motards en Colère, ce contrôle technique n’aura pas d’impact sur l’accidentalité puisque le gouvernement a été contraint par le Conseil d’État de se soumettre à ce dispositif européen.

Des rassemblements en France contre les violences

“Je veux une raclette pas une raclée”. C’est l’un des nombreux slogans des manifestants partout en France samedi dernier à l’initiative de plusieurs collectifs dont Nous Toutes.

Tous dénoncent la lenteur de la justice en matière de défense des violences sexuelles et sexistes.

Dans les cortèges beaucoup de femmes, mais aussi des hommes.

Timothée est venu avec sa petite amie Kelly qui tenait quand même à sa présence ce samedi.

Pour ou contre la corrida ? Des manifestations prévues samedi en Paca

Plusieurs rassemblements anti-corrida sont organisés ce samedi en Provence-Alpes-Côte-d’Azur :
– A 9h30 au quai de la Sinse à Toulo ;
– A 10h30 dans les allées provençales d’Aix-en-Provence ;
– A 10h45  sur la Place Masséna à Nice ;
– A 10h45 sur la place Camille Formigé à Fréjus ;
– A 14h30 sur le rond-point du Prado à Marseille.
La corrida est un sujet sensible, qui continue de diviser. D’un côté, on parle de cruauté envers les animaux ; de l’autre, on met à l’honneur une tradition vieille de plusieurs dizaines d’années.Muriel Arnal est la présidente de l’association One Voice. A notre antenne, elle se dit fermement opposée à la pratique au nom de la protection animale. Elle demande à ce qu’elle soit abolie en France.
La corrida est discutée jusqu’à l’Assemblée Nationale. Le texte de l’Insoumis Aymeric Caron a été rejeté par la commission des lois mercredi, mais il sera de nouveau débattu le 24 novembre.

Les laboratoires de la région en grève pour trois jours

La grogne des laboratoires d’analyses médicales ce lundi. Ils sont en grève, pour au moins trois jours, dans toute la France pour dénoncer les économies drastiques décidées par le gouvernement.
L’assurance maladie va baisser leurs tarifs jusqu’en 2026. Un manque à gagner de plus d’un milliard d’euros selon Alain Le Meur, porte-parole de l’alliance biologie médicale, à notre antenne. Cela va avoir de lourdes conséquences.