• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00
?>

Justice

Camaieu en liquidation judiciaire, 2.600 emplois supprimés

L’entreprise Camaieu, spécialisée dans le prêt-à-porter, a été placée en liquidation judiciaire par le Tribunal de Lille. Pas moins de 2.600 emplois vont être supprimés en France. Plus de 500 magasins vont fermer dès samedi soir.

TGV Nice/Marseille : la police met fin à des vols en série

Les usagers des TGV dans le sud-est vont pouvoir voyager l’esprit plus tranquille. Les policiers marseillais viennent de mettre fin à une série de vols dans les TGV Marseille-Nice. Trois hommes, de 40, 47 et 57 ans, ont été interpellés la semaine passée par la police Marseillaise. Ils volaient directement dans les affaires des passagers des wagons de première classe. Ils sévissaient depuis six ans.

En tout, les enquêteurs ont saisi 137.000 euros en cash, et des centaines de milliers d’euros sur des comptes bancaires.

La police est en train d’identifier les victimes.

Le policier auteur du tir mortel va être mis en examen

Après son emplacement en garde à vue, une enquête pour homicide volontaire a été ouverte par l’IGPN concernant le policier auteur du tir mortel à Nice. Celle-ci a pour but de déterminer de manière contradictoire et sous l’autorité d’un juge d’instruction les circonstances exactes du tir. Un placement sous contrôle judiciaire de l’auteur du tir sera imploré par le parquet.

Une enquête de l’IGPN ouverte après le refus d’obtempérer à Nice

La police des polices a été saisie pour enquêter sur le refus d’obtempérer mortel mercredi après-midi à Nice. Les policiers ont pris en chasse une voiture qui zigzaguait sur la voie Mathis. Elle a été stoppée avenue Henri Matisse à Nice ouest. C’est à ce moment qu’un fonctionnaire a tiré et a tué le conducteur.

Une vidéo montre que le véhicule était déjà à l’arrêt quand il a tiré. Quoiqu’il en soit, c’est un refus d’obtempérer de trop pour Laurent Martin de Frémont, du syndicat unité SGP Police FO sur notre antenne.

Mercredi matin, un autre refus d’obtempérer mortel a eu lieu aussi à Rennes, où une femme est décédée.

La garde à vue d’une journaliste pour un enregistrement pendant le procès de l’attentat du 14 Juillet

Un petit incident a perturbé la diffusion du procès de l’attentat du 14 juillet mardi. Une journaliste a été expulsée et placée en garde à vue après avoir enregistré une partie de l’audience. C’est interdit par la loi.

Ce jour-là, l’un des accusés a traité le terroriste “d’ordure et de salopard qui a arraché des vies innocentes” et clame son innocence.

Le 3e jour s’ouvre ce mercredi alors que François Hollande et Bernard Cazeneuve s’exprimeront le 10 octobre. Dix jours plus tard, ce sera au tour de Christian Estrosi et de Philippe Pradal.

Ces sites pornographiques sont sous la menace d’une fermeture en France

Accusés de ne pas vraiment vérifier l’identité et l’âge de ses visiteurs, cinq sites pornographiques risquent de ne plus être accessible depuis la France. Parmi eux, Pornhub, Xvidéos, Xnxx, Xhamster ou encore TuKif. Pour cause, le tribunal de Paris a été saisi par l’Arcom, le régulateur des médias et d’Internet pour demander une suspension. Le procès s’est ouvert ce matin et

Procès de l’attentat de Nice : les accusés entendus ce mardi

Le procès de l’attentat du 14 Juillet 2016 sur la promenade des Anglais reprend ce mardi avec les premiers témoignages des accusés. Un moment difficile pour les victimes six ans après. L’attaque a tué 86 personnes et blessé plus de 450 autres.

865 personnes se sont constituées parties civiles. Certaines victimes ont été écartées de la procédure car la justice a considéré qu’elles n’avaient pas subi de dommages directs ou indirects pendant l’attentat. Par exemple des personnes blessées par le mouvement de foule.

Le procès de l’attentat de la Promenade des Anglais s’ouvre ce lundi

Les victimes de l’attentat de Nice vont replonger 6 ans en arrière dès ce lundi. Plus de 850 personnes se sont portées partie civile suite à cette attaque qui a fait 86 morts et 458 blessés.

Valérie est l’une d’elles. Elle s’est cassé le genou en sautant sur la plage pour éviter le camion. Elle a aussi été traumatisée et en attend beaucoup des débats.

Sept personnes seront sur le banc des accusés de la cour spéciale de Paris. Une huitième est en fuite et sera jugée en son absence. Ces personnes auraient aidé l’auteur de l’attaque.

Le procès sera rediffusé en direct au palais Acropolis de Nice pour les familles des victimes. Certaines ont pu se rendre dans la capitale sans frais. Les débats devraient durer jusqu’à la mi-décembre.

Le procès des attentats du 14 juillet débute ce lundi

Le procès des attentats du 14 juillet 2016 à Nice s’ouvre aujourd’hui. Plus de six ans après les faits, huit accusés comparaissent devant la cour d’assises spéciale de Paris. Un procès hors norme, qui devrait durer plus de trois mois pour un verdict attendu le 16 décembre 2022. Bien qu’il se tienne à Paris, un dispositif de retransmission du procès est

Deliveroo condamné pour travail dissimulé

L’entreprise britannique de livraisons de plats cuisinés à domicile a été condamnée a versé 9,7 millions d’euros à l’URSAFF ( Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales ) pour ne pas avoir réglé des cotisations et contributions sociales selon un jugement du tribunal de Paris