• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00
?>

Météo

Alerte : le retour de l’hiver présage le retour des virus

La bronchiolite est de retour, le pic épidémique est prévu pour la fin de la semaine selon le syndicat des pédiatres libéraux. Ils invitent les parents à remettre en place les gestes barrière puisque la maladie touche les enfants de moins de deux ans.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, les zones touchées sont principalement le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône.

Auron repousse son ouverture, faute de neige

C’est une grande déception pour les amateurs de glisse, Auron repousse l’ouverture de ses pistes.

Pascal Lequenne, le directeur de l’office de tourisme d’Auron, nous confie que la production de neige n’est pas suffisante. La station reportera donc son ouverture au 10 décembre.

La Colmiane subit la même situation puisque le climat est encore trés doux et humide pour ouvrir, selon le directeur. Il organise donc une réunion qui doit avoir lieu ce vendredi.

Les premiers flocons ont par ailleurs fait leur première apparition à Gréolières : la station a posté une vidéo sur ses réseaux où l’on peut voir les dameuses impatientes de faire leur travail sur les pistes.
Isola 2000 maintient pour sa part son ouverture pour ce samedi 3 décembre.

Surmortalité et canicule dans la région PACA

L’été 2022, est celui qui a connu la surmortalité la plus élevée en France, depuis la canicule de 2003. C’est ce qu’indique Santé Publique France, qui parle de plus de 10 000 décès supplémentaires entre le 1er juin et le 15 septembre de cette année.

Dans les départements qui ont été en alerte rouge pour canicule, la mortalité a augmenté de près de 20%.

Quatre régions concentrent à elles seules les deux tiers de cet excès de mortalité. La Provence-Alpes-Côte-d’Azur, l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie.

De fortes averses attendues ce jeudi dans le sud-est

Un épisode de pluie intense va traverser la Provence-Alpes-Côte d’Azur ce jeudi. Prudence lors des déplacements, les averses seront localement fortes.
Il faut penser à respecter les consignes de sécurité. Par exemple, ne pas se rendre dans les sous-sols ou en bordure de rivière.
Joris Vallon, prévisionniste chez Météo France, détaille à notre antenne ce à quoi il faut s’attendre.

Le mois d’octobre 2022 le plus chaud enregistré dans la région

Ce n’était pas qu’une impression. La Provence-Alpes-Côte d’Azur a connu son mois d’octobre le plus chaud depuis le début des relevés en 1947.
Le mois dernier, Météo France a enregistré des températures supérieures de 3,3°C en moyenne aux normales de saison. Un record largement battu. En 2001 le mercure avait dépassé les moyennes de saison de 2,4°C.
Le 23 octobre dernier, les températures sont montées jusqu’à 29,5°C localement, soit près de 10°C au-dessus des normales. 

Le point sur le passage de la tempête Claudio dans la région

Le passage de la tempête Claudio a fait des dégâts hier dans la région. Le trafic des TER n’est finalement toujours pas rétabli ce matin entre Nice et Vintimille en raison d’une panne d’alimentation provoquée par les fortes intempéries. 2.600 foyers ont également été privés d’électricité entre Beausoleil et La Turbie. À Nice, une jeune femme de 19 ans a été

La région face à des températures bien au-dessus des normales de saison

Des températures toujours trop élevées en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Des records ont même été battus par endroits, avec 27,5 °C à Cannes et Toulon dimanche. À Aix-en-Provence, le mercure a atteint les 28,2 °C.
Pour Météo France, ce mois d’octobre 2022 serait l’un des plus chaud enregistrés depuis 1945. L’institut alerte aussi sur la sécheresse qui frappe toujours le pays, en particulier le sud. Le déficit en eau dépasse les 70% entre la région Paca et les Landes.

Chaleur : les agriculteurs craignent pour leurs récoltes

Les températures exceptionnellement élevées de ces dernières semaines ont un impact sur les récoltes dans la région. Les légumes et les céréales d’hiver poussent beaucoup trop vite avec un risque plus important face au gel. Un phénomène jamais vu et qui risque de durer.
De plus, les agriculteurs n’ont aucune solution et craignent de perdre toutes leurs récoltes. C’est ce qu’explique Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA, à notre antenne. 

Plus de 25 degrés en moyenne attendus cette semaine dans le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône

Plus de 24°C dans les Alpes-Maritimes ces prochains jours. 25°C dans les Bouches-du-Rhône. 27°C dans le Var. Ce sont les températures annoncées par Météo France.
On appelle ça une vague de douceur. Pourquoi ? Parce qu’elle dure quasiment six jours et qu’il ne fera pas aussi chaud qu’en période de canicule. C’est une histoire de dépression qui rencontre un anticyclone.
Un mercure très agréable pour la saison qui ne favorise pas les nappes phréatiques dans la région. Les sols sont déjà très secs et ce n’est pas prêt de s’arranger d’après François Gourand, prévisionniste à Météo France à notre micro.

L’accès aux massifs de l’Estérel et du Tanneron interdits ce mardi

Vigilance jaune vents violents aujourd’hui pour le Var et les Alpes-Maritimes. L’accès aux massifs forestiers de l’Estérel et du Tanneron sont interdits au public aujourd’hui. La faute à un risque très sévère d’incendie sur ces deux secteurs. Dans le Var, l’accès aux massifs des Maures et du Centre Var sont en risque sévère d’incendie. Leur accès n’est pas interdit mais fortement