Suivez nous sur :

Des filets pour éviter le ruissellement des déchets

À l’approche de l’automne, on a tous en tête les épisodes méditerranéens, parfois très violents. Ils drainent aussi jusqu’à la mer une importante pollution avec des déchets abandonnés le long des vallons ou des routes. Une société basée à Mandelieu-la-Napoule dans les Alpes-Maritimes (06) propose un nouveau type de filet anti-pollution.

Ce prototype vient d’être mis en service par l’agglomération de Cannes. Trois autres prototypes seront bientôt installés à Marseille, et un quatrième à Montpellier.

La mission de ce filet : retenir les déchets emportés par les eaux des vallons et éviter qu’ils ne se jettent en mer. Sa structure permet de filtrer assez précisément.

Mais lors d’un gros orage, il faut éviter que ces déchets retenus créent un embâcle et inondent tout autour. Aussi, ces filets sont programmés pour se coucher en avant sans rien relâcher d’après Stéphane Asikian, c’est le chef de l’entreprise Pollustock.

“Avec ce filet, on va pouvoir attraper des macro-déchets : des bouteilles, des extincteurs, des caddies, voire des mégots de cigarette.”

© Photo Mairie de Cannes

Les parkings se transforment grâce aux ombrières photovoltaïques

Elles fleurissent comme des champignons sur les grands parkings extérieurs, à la faveur d’un ensoleillement de plus en plus important. Les ombrières photovoltaïques ont le double avantage de faire de l’ombre et de produire de l’électricité en même temps. Avec des économies à la clé pour ceux qui les installent.

“Ça représente 4,5 % de la consommation électrique de centre administratif départemental des Alpes-Maritimes. Ça veut dire que notre bilan carbone a diminué”.

Campagne écogestes : des actes simples expliqués aux plaisanciers en PACA

Ne pas jeter de mégots ni de déchets par terre, protéger la planète et la mer Méditerranée. C’est un peu l’idée de la campagne Ecogestes.

Des bénévoles sensibilisent les vacanciers aux bonnes pratiques à avoir sur la plage ou sur l’eau pour les plaisanciers. Jamila Poydenot est l’une des porte-parole de cette campagne dans toute la région PACA.

« On leur explique le souci avec des produits qui ont un impact sur la mer à travers les tensioactifs.

« On évoque aussi avec eux comment ils ancrent sur les zones de mouillage, donc ne pas ancrer dans les herbiers de posidonies. Et puis quand on ne peut pas faire autrement, plutôt choisir une zone de sable. »

« Pour le bateau on rappelle qu’il faut réduire la consommation d’eau dans les loisirs, parce qu’en vacances on a tendance à oublier un petit peu les bonnes pratiques qu’on a chez soi. »

Pierrick Moniot avec JT / © Photo d’illustration Pixabay

La Côte d’Azur veut sensibiliser ses touristes aux écogestes

Le pari est osé mais pourrait bien porter ses fruits. Le Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur et le département des Alpes-Maritimes ambitionnent de sensibiliser les touristes, lors de la période estivale, au respect de l’environnement. Une campagne a été lancée au sein même des hôtels. Objectif : atteindre directement les voyageurs. Alexandra Borchio-Fontimp, présidente du CRT et sénatrice des Alpes-Maritimes était à notre antenne.

“Ca passe par cinq écogestes pour responsabiliser les visiteurs mais aussi les hôteliers eux-mêmes, justement, à ne pas gâcher l’énergie, à adopter des gestes simples comme ne pas laisser tourner sa cliente toute la journée, les fenêtres ouvertes lorsqu’on est absent de la chambre ou privilégier les douches aux bains.”

L’AMBIANCE QU’IL VOUS FAUT

NOS WEB RADIOS


Suivez nous sur :