• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00

Face aux récentes fluctuations des prix du carburant, l’alternative bicyclette est de plus en plus prisée. Et pour faire davantage d’économie, il est possible d’opter pour un modèle de seconde main. Une société niçoise, “Teebike”, récupère les vélos abandonnés par les particuliers et les collectivités pour les revendre à des prix imbattables.

Comptez entre 60 et 140€ pour un modèle classique et jusqu’à 800 pour un exemplaire électrique avec le système de roue « Teebike » qui permet d’électrifier n’importe quel vélo.

En plus d’être écologique, c’est une bonne action. Ce sont des travailleurs en insertion qui donnent une seconde vie à ces deux-roues. Les ateliers se trouvent pour le moment à Valbonne (Alpes-Maritimes) et à Brignoles (Var) avec la Fondation Apprentis d’Auteuil. Laurent Durrieu, le chef de l’entreprise, envisage même d’ouvrir une vingtaine d’ateliers d’insertion similaires, dans tout le territoire, d’ici à la fin 2023.