• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00

183 morts et 1181 blessés. C’est le terrible bilan, depuis un mois, de l’avancée des talibans en Afghanistan. 

Les talibans ont désormais le contrôle de la majeure partie du pays. Ce vendredi, c’est la ville de Pul-e-Alam, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Kaboul, qui est tombée. Face à la prise de pouvoir des talibans, les États-Unis et le Royaume-Uni ont décidé de rapatrier leurs ressortissants.  Après une vingtaine d’années de présence des troupes américaines en terre afghane, Joe Biden dit « ne pas regretter » le départ de ses soldats.

Coïncidence ou non, c’est depuis cette prise de parole du Président américain en mai dernier que les talibans ont gagné du terrain. Seules les villes de Mazar-i-Sharif, Jalalabad et Kaboul sont toujours contrôlées par le gouvernement, malgré l’avancée des talibans. Les autorités afghanes ont même proposé « de partager le pouvoir en échange d’un arrêt de la violence ». Ce qui a poussé l’Otan à organiser une réunion de crise ce vendredi, alors que les trois réunions internationales de Doha, au Qatar, n’ont rien donné. 

Julien Lamothe