• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00

Les ventes immobilières continuent de baisser en France. C’est le résultat du dernier baromètre de la Fédération Nationale des Agents Immobiliers.

Cela représente moins de 5% sur un an. Soit à peine plus de 1 130 000 ventes réalisées dans « l’ancien », d’après le dernier comptage. C’est dans la moitié nord du pays que les transactions ont le plus reculé, en particulier en Bretagne, en Normandie et dans le Hauts-de-France. Elles progressent légèrement dans le Grand-Est, dans le Massif central, dans les Alpes et jusqu’au Roussillon et la Provence.

L’explication de la FNAIM est la suivante : les prix ont fortement augmenté, boostés par l’inflation. +6,6% sur un an. Il faut compter en moyenne 3 106 euros le mètre carré. C’est pratiquement 400 euros de plus qu’il y a deux ans. Une hausse que l’on constate particulièrement dans les villes moyennes, comme Clermont, Annecy, Saint-Etienne, Pau ou Nîmes.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, on compte +8% en un an, +7% à Marseille et + 13% à Toulon ! Il faut compter 3 900 euros le mètre carré. Et la situation diffère dans les Alpes-Maritimes, où les ventes continuent d’augmenter. Entre 5 et 10%.

Pour l’année 2023, la FNAIM estime que le volume des ventes va encore baisser au niveau national et les taux d’intérêts des banques, en hausse, ne vont pas aider à la reprise.