Suivez nous sur :

L’ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION

“On perd une année de pluie tous les trois ans” : le bilan dressé en Dracénie


12 février 2024

Lors de l’événement “Parlons eau” organisé par l’agglomération le samedi 10 février 2024, la ressource en eau a été au centre d’une conférence prolongée. Les spécialistes sont catégoriques : la situation en Dracénie est alarmante. Dehors, la pluie arrose généreusement Draguignan, mais François de Dianous, responsable de la gestion des eaux pluviales urbaines à Dracénie Provence Verdon agglomération (DPVa), ne se réjouit pas. Au contraire : “Pour combler notre déficit hydrique aggravé par quatre années de sécheresse, il faudrait que cette météo se poursuive pendant trois mois consécutifs.” Autant dire que cette perspective semble improbable.

Durant plus d’une heure lors de l’événement “Parlons eau”, après l’intervention de l’artiste et militant camerounais Blick Bassy au théâtre de l’Esplanade, le spécialiste a présenté, avec l’aide de Karine Viciana, directrice de la Maison régionale de l’eau (MRE), les dernières données concernant l’état de la ressource en eau en Dracénie. “L’eau ne disparaît pas, elle voyage”, affirme Karine Viciana, évoquant le grand cycle de l’eau. En Dracénie cependant, cette ressource précieuse semble prendre le large en s’évaporant.

“Depuis 2020, on perd une année de pluie tous les trois ans”, illustre François de Dianous, comparant ce déficit à une dette impayée. En conséquence, les nappes phréatiques subissent “une baisse régulière et inévitable, avec des niveaux d’eau jamais atteints dans les mémoires”.

Les hydrologues ont observé cette tendance sur le forage de la Sainte-Barbe, à son niveau le plus bas jamais enregistré, ainsi que sur les 50 autres sources de forage en Dracénie : 10% sont taries, 30% sont en grand danger, 40% en danger, et le reste “encore en bon état”.

Et même lorsque les rivières se remplissent, comme c’est le cas à Trans-en-Provence avec les dernières pluies, “ce n’est qu’une question de jours, car l’eau ne fait que ruisseler”.

L’AMBIANCE QU’IL VOUS FAUT

NOS WEB RADIOS


Suivez nous sur :