Suivez nous sur :

L’ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION

Crash mortel au large de Mandelieu : une défaillance technique en cause


22 janvier 2024

L’hélicoptère ayant provoqué un tragique crash au large de Mandelieu, entraînant la mort de deux personnes, aurait signalé une panne moteur juste avant l’accident, selon les conclusions du Bureau d’Études et Analyses pour la sécurité de l’aviation civile. Le résumé du BEA est sobre et dépourvu d’émotion, indiquant qu’environ une minute après le décollage, l’instructrice a annoncé une panne moteur, conduisant rapidement à la collision de l’hélicoptère avec la surface de l’eau.

En parallèle à l’enquête de la gendarmerie pour “homicide involontaire,” le BEA se penche sur les aspects techniques de l’accident du 11 janvier dernier. Il souligne que son objectif est exclusivement l’amélioration de la sécurité aérienne, excluant toute détermination de fautes ou responsabilités.

Les investigations suggèrent qu’une défaillance technique est à l’origine du drame qui a coûté la vie à l’instructrice Loreline Germain, 35 ans, et à son élève Vincent, 27 ans. L’accident a eu lieu lors d’une formation dispensée par l’école Green Bees, et malgré les secours déployés, les victimes ont succombé après que l’hélicoptère, un Robinson modèle R22, a plongé à environ 300 mètres du rivage peu après son décollage. L’épave a depuis été récupérée à trente mètres de fond pour poursuivre les enquêtes.

L’AMBIANCE QU’IL VOUS FAUT

NOS WEB RADIOS


Suivez nous sur :