• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00

“Tout avait été mis en place”. Ce sont les mots de François Hollande lundi au procès de l’attentat du 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais. Tous les effectifs étaient réunis pour que le feu d’artifice se passe dans les conditions optimales selon le président de l’époque.

François Hollande a tout de même reconnu un échec. Au sujet du chauffeur du camion bélier, l’ancien président déplore l’absence de signalement. Aucun élément ne permettait de l’assigner à résidence selon lui.