• Nice
  • Cannes - Antibes - Grasse
  • Est & Centre Var
  • Toulon - Marseille
DIRECT
00:00 / 00:00

C’est une première depuis 1985. L’inflation a connu une nouvelle accélération au mois de mai, à 5,2 % sur un an, selon une première estimation dévoilée, ce mardi, par l’INSEE.

Si les prix sont en hausse sur tous les pôles de consommation, c’est l’énergie qui connait le plus fort taux d’augmentation. En effet, la guerre en Ukraine a fait flamber les coûts des matières premières, le prix des produits pétroliers a augmenté ainsi de 28 % sur un an, après une hausse de 26,5 % en avril. En ce qui concernent les produits alimentaires, ceux-ci connaissent une hausse de 4,2 %.

Mieux que les voisins européens

 

Les chiffres français inquiètent mais ils sont, toutefois, plus rassurants que ceux des pays voisins. L’Allemagne a enregistré une inflation à 7,9 %, un nouveau record ce lundi. L’Espagne qui avait, elle, connue un ralentissement de la hausse en avril voit son taux d’inflation remonter à 8,7 % au mois de mai.

Mais c’est pour les pays baltes que l’inflation demeure la plus importante. En effet, l’Estonie subit une inflation impressionnante de 20,1%, la Lituanie affiche un taux de 18,5% et la Lettonie 16,4%. Pour ces trois pays de l’Est, les chiffres ont commencé à se dégrader dès décembre alors que l’invasion russe en Ukraine se précisait.